L’Institut de la statistique du Québec (ISQ) dévoilait la semaine dernière une vaste étude portant sur l’indice de vitalité économique des municipalités du Québec. Sur les 1 098 municipalités dont l’indice a été calculé, Candiac s’est classée au 8e rang. 

Cette performance impressionnante place également la Ville au premier rang pour le secteur de la Montérégie, comptant 168 municipalités admissibles.

Le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) a mandaté l’ISQ afin qu’elle produise un indice composite permettant de mesurer, à une fréquence régulière, le niveau de vitalité économique des localités. Cet indice est déterminé par trois indicateurs :

-       le marché du travail (taux de travailleurs des 25 à 64 ans);

-       le niveau de vie (revenu total médian des 18 ans et plus);

-       le dynamisme démographique (taux d’accroissement annuel moyen de la population sur 5 ans).

La valeur de l’indice de vitalité économique peut être négative, si la localité affiche un retard par rapport à la plupart des localités québécoises, ou positive, lorsque le résultat est supérieur à la plupart des collectivités.

La Ville de Candiac a obtenu un indice de 21,59, avec un revenu total médian des 18 ans et plus de 49 605 $, un taux de travailleurs des 25 à 64 ans de 85 % et un taux d’accroissement annuel moyen de la population de 24,6 pour 1000 habitants. Sa plus proche rivale en Montérégie a obtenu une note de 18,74.

C’est avec une grande fierté que le maire, Normand Dyotte, a accueilli la nouvelle de ce résultat. « Notre administration a à cœur d’offrir un milieu de vie de qualité supérieure, sécuritaire, dynamique et empreint d’excellence, permettant l’épanouissement de nos citoyens. Il est de mise de féliciter chacun d’entre eux pour leur apport à cette reconnaissance majeure ».

Cliquez ici pour consulter le classement des localités

Parc Haendel

33, rue de Fribourg