Après 12 ans de loyaux services, le directeur général de la Ville de Candiac, M. David Johnstone, quitte son poste pour relever de nouveaux défis. Sa contribution au développement de la municipalité est indéniable. En menant à bien de nombreux projets d’envergure, il a assuré le rayonnement de Candiac dans toute la province et même à travers le monde.

« Au cours de son mandat, nous avons certes maintenu notre objectif commun, soit de développer la Ville dans le respect de nos valeurs tout en offrant un milieu de vie de qualité supérieure à nos citoyens. Les accomplissements de M. Jonhstone ont permis à Candiac d’être une Ville meilleure, et ceux-ci continueront d’avoir des répercussions positives dans l’avenir de notre municipalité. Collègue estimé, avec lequel il a été un honneur de travailler toutes ces années, c’est de tout cœur que nous le remercions de son dévouement.» - Normand Dyotte, maire de la Ville de Candiac.

L’intérêt insatiable de M. Johnstone pour la gouvernance locale l’amène à demeurer constamment à l’affût des meilleures pratiques à l’international. Ainsi, il a su apporter et transposer des connaissances essentielles à la planification stratégique d’une ville qui se veut innovante. Ses valeurs managériales ont trouvé un écho senti dans la vision de la Ville. Pendant toutes ces années, il s’est fait le gardien de cette vision, où la municipalité a un important rôle à jouer dans le legs pour les générations futures en assurant un développement durable, grâce à des quartiers viables, réfléchis et à échelle humaine.

Ainsi, David Johnstone retire une grande fierté des quartiers ayant pris forme pendant son mandat. À titre d’exemple, le pôle Montcalm, qui inclut l’innovant et exemplaire Square Candiac, ainsi que le stationnement incitatif, est le reflet de la proactivité et du leadership de la Ville en matière de développement intelligent.

Le transport actif, volet intrinsèque de l’aménagement durable, est également l’un des centres d’intérêt marqués du directeur général. Fervent amateur de vélo lui-même, c’est avec bonheur qu’il a pu constater l’ouverture des Candiacois sur les modes de transport plus verts et envers les initiatives de la Ville en ce sens.

De son humble avis, le rôle de directeur général s’apparente à celui d’un chef d’orchestre : bien que celui-ci soit essentiel à la prestation, la symphonie repose sur des musiciens talentueux et investis. Voilà le parallèle que M. Johnstone souhaite dresser, à la veille de son départ. C’est en toute confiance qu’il quitte la scène, aux mains d’employés compétents et dévoués, qui sauront continuer à porter cette vision qui lui est chère.

Merci M. Johnstone pour votre dévouement et votre engagement tout au long de votre carrière avec nous. Votre contribution aura certainement marqué l’histoire de Candiac.

Parc Haendel

33, rue de Fribourg