En raison des conditions météorologiques exceptionnelles des dernières semaines, la Ville de Candiac a pris la décision d’annuler le concours Candiac en fleurs de cet été qui devait se dérouler jusqu’au 23 juillet.

Les épisodes de chaleur accablante des dernières semaines ont mené à une surutilisation de l’eau sur le territoire. Cette situation a donc conduit à une mesure préventive d’interdiction d’arrosage qui est en vigueur depuis le 10 juillet dernier. «Nous croyons que la décision d’annuler l’édition 2018 de ce concours est cohérente avec les circonstances. Il serait inconvenant de récompenser les plus beaux aménagements, alors que nous demandons le respect de la consigne d’interdiction d’arrosage», a expliqué le maire Normand Dyotte.

De plus, ce n’est que partie remise puisque le prochain concours d’aménagement aura lieu comme à l’habitude en octobre sous la thématique Candiac en couleurs.

Maintien de l’interdiction d’arrosage

Même si la collaboration des citoyens a permis de constater une diminution de l’utilisation de l’eau, celle-ci est toujours en surutilisation et occasionne une baisse de pression sur le réseau. Les conditions météorologiques à venir obligent la Ville de Candiac à maintenir son interdiction d’arrosage, et ce jusqu’à nouvel ordre. Cette interdiction est essentielle afin d'assurer l'alimentation quotidienne en eau potable de même que la protection contre les incendies.

Les municipalités concernées sont Candiac, Delson, Sainte-Catherine, Saint-Constant, Saint-Mathieu et Saint-Philippe. Le remplissage des piscines, le lavage des voitures et des bâtiments ainsi que l’arrosage des pelouses et des plates-bandes sont interdits jusqu’à nouvel ordre. Il est permis d’arroser les jardins et les potagers à l’aide d’un arrosoir manuel. La Ville de Candiac précise, quant à elle, qu’elle utilise uniquement de l’eau brute provenant directement du fleuve Saint-Laurent pour l’arrosage de ses aménagements paysagers.

Parc Haendel

33, rue de Fribourg