Dans un contexte de prise de conscience environnementale collective, plus particulièrement en ce qui a trait à la lutte contre les changements climatiques, la Ville de Candiac réitère que la mise en œuvre aux échelles locales et municipales est indispensable à la réussite des 17 objectifs de développement durable établis par les États membres des Nations Unies. Dans ce sens, Candiac a décidé en 2018 d’intégrer ces objectifs à sa planification stratégique et ainsi prendre part à ce mouvement en menant des actions concrètes et proactives.

 « Nos valeurs définissent notre vision d’un Candiac de demain durable, et orientent les actions que nous mettons en place pour y parvenir », explique le maire Normand Dyotte. Les projets et les actions que nous menons au quotidien sont guidés par notre Plan stratégique de développement 2018-2033 dont la conception rigoureuse est en cohérence indéniable avec les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies. Ces objectifs sont un appel mondial à l’action et à la responsabilisation, pour transformer collectivement notre monde et améliorer, de manière durable, le sort des générations futures. »

Véritable « tableau de bord », le plan stratégique compte six chantiers qui orientent, entre autres, un développement sain et durable, une optimisation de la mobilité des personnes, une valorisation et une protection du patrimoine environnemental ainsi qu’une bonification des services aux citoyens. C’est ce plan qui permet à Candiac de progresser et de se développer intelligemment.

« À chaque pas que nous menons, à chaque projet que nous imaginons ou réalisons, nous mettons un point d’honneur à appliquer les principes de développement durable », confirme le maire Dyotte. Citons à titre d’exemple le TOD de la gare en cours de réalisation et qui fut un des premiers TOD retenu par la CMM en tant que projet démonstrateur conçu avec des normes d’aménagement inspirées des grands principes de développement durable.

Aussi, en 2017, un ambitieux projet d’agriculture urbaine et de production d’énergie sur les toits de 148 maisons de ville a vu le jour dans le projet immobilier Square Candiac. Les Jardins solaires, une première au Québec, sont constitués de 74 logements conçus pour héberger des potagers tandis que les 74 autres résidences sont dotées de six panneaux solaires produisant une énergie verte. « L’agriculture et la production d’énergie sur les toits sont la voie de l’avenir et s’inscrivent parfaitement dans une vision d’urbanisation durable. Au total, une superficie équivalente à deux terrains de football est consciencieusement exploitée plutôt que d’être inutilisée », souligne le maire Dyotte.

Rappelons également la transformation en 2019 de l’éclairage public en DEL sur l’ensemble du territoire de la municipalité, ce qui assurera une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’environ 19 tonnes équivalent de CO2 sur une période de 25 ans, soit la durée de vie des luminaires.

Dans une optique de mobilité durable, nous avons également mis en place des gestes concrets afin de bonifier l’offre de transport actif, collectif et électrique tel que l’acquisition de véhicules et de trottinettes électriques, la mise en place de bornes électriques, la gratuité du transport collectif local, le déneigement des pistes cyclables ou encore, l’accueil du premier projet de démonstration longue durée de navette autonome 100 % électrique sur voie publique en sol canadien.

Par ailleurs, la Ville sous les arbres n’est pas seulement le slogan de Candiac, il s’agit de son ADN. Les efforts menés afin de soigner, replanter et protéger une véritable forêt urbaine comptant 17 000 arbres sur les emprises publiques prouvent que la Ville mérite cette réputation. En lien, chacun arbre est localisé par GPS afin de permettre à la municipalité d’établir un plan de gestion pour chaque type d’essence, dont le frêne.

De plus, grâce au programme de reboisement social d’Arbre-Évolution, la plantation de 350 arbres et de 150 arbustes a pu être complétée en juin dernier avec l’aide des bénévoles de l'organisme Arbre-Évolution et au soutien financier de Terre sans Frontières, TOTM Exposition et Piknic Electronik Montréal. Cette initiative s’inscrit dans la volonté de la Ville de préserver sa canopée et confirme l’importance qu’occupe le patrimoine arboricole sur son territoire.

En outre, Candiac ne ménage aucun effort quand il s’agit de sauvegarder les milieux naturels fragiles et de protéger la biodiversité sur son territoire. Citons en exemple la conservation du marais au parc de la nature de Strasbourg ainsi que la valorisation et la stabilisation des berges de la rivière de la Tortue, deux zones foisonnantes de variétés fauniques et floristiques, ou encore, de bâtir des habitats de préservation pour les papillons monarques et pour les abeilles.

Nul doute, chaque action compte et Candiac pose des gestes concrets, reflet de sa volonté de faire de l’urbanisation et du développement durables l’assise sur laquelle sera bâti le Candiac de demain.

Cliquez ici pour connaître d’autres actions menées par la Ville en matière de développement durable.

Cliquez ici pour connaître les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies.

Parc Haendel

33, rue de Fribourg