La Ville de Candiac tient à faire le point sur la situation concernant l’eau potable. Au cours des dernières semaines, les citoyens de notre ville ainsi que ceux des municipalités voisines desservies par l’usine de filtration de Candiac, soit Saint-Constant, Sainte-Catherine, Delson, St-Philippe et St-Mathieu, ont dû se soumettre à un avis d’interdiction d’arrosage.

À l’instar de plusieurs autres municipalités du Grand Montréal et ailleurs au Québec, Candiac a pris cette décision dans un souci d’assurer l’alimentation quotidienne en eau potable nécessaire aux besoins essentiels de l’ensemble de ses citoyens et de ceux desservis par l’usine de filtration et pour garantir une pression sécuritaire dans les bornes d’incendie.

Ce cumul de canicules extraordinaire et de faibles quantités de précipitations, jumelés au confinement et au télétravail, a entraîné une hausse marquée de la consommation quotidienne de l’eau potable exerçant ainsi une pression énorme sur le réseau.

Nous tenons à rassurer la population; l’usine de filtration d’eau potable de Candiac est tout à fait conforme aux standards pour lesquels elle a été conçue. L’atteinte d’un pic quotidien en demande d’eau potable est exceptionnelle, mais elle requiert la mise en place de mesures préventives telles que l’interdiction d’arrosage. Les différentes mises en chantier de condos ou autres développements résidentiels à Candiac, et dans les autres villes, ne sont pas en cause lors de telles restrictions temporaires.

Les récentes canicules ne sont pas les dernières selon les experts. Elles seront de plus en plus fréquentes avec les changements climatiques et les demandes soutenues en apport d’eau  quotidienne seront encore plus fortes.

Devant ces faits, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a émis de nouvelles normes auxquelles l’ensemble des municipalités du Québec doit se soumettre. La Ville de Candiac a donc prévu, dans son plan stratégique de développement et pour les prochaines années, des investissements de l’ordre de plus de 15 millions de dollars afin de réaliser la mise aux normes de son usine. Celle-ci inclut la modernisation du système de contrôle, un bassin de réserve de 10 000 m3, des équipements de filtration et des décanteurs. Ces investissements tiennent compte des besoins futurs des villes clientes, tels qu’ils ont été soumis à la Ville de Candiac.

Rappelons que ces sommes investies en immobilisations sont incluses dans le coût de l’eau et par la suite facturées à chacune des villes clientes.

La Ville prend très au sérieux les répercussions qu’occasionnent les changements climatiques sur les infrastructures municipales. C’est d’ailleurs pourquoi notre plan stratégique 2018-2033 reflète concrètement notre volonté de faire du développement durable une priorité et de bâtir intelligemment notre ville afin qu’elle soit résiliente pour les générations à venir.

 

17 juillet 2020

Parc Haendel

33, rue de Fribourg