La collecte de sang du maire, qui s’est tenue le samedi 18 juillet, a connu un franc succès encore cette année. En effet, 125 personnes se sont déplacées au Complexe Roméo-V.-Patenaude pour donner généreusement de leur temps et faire un don de sang lors de cette collecte organisée en partenariat avec Héma-Québec. L’événement s’est d’ailleurs déroulé sur rendez-vous en raison de la pandémie.

Chaque don de sang effectué dans le cadre de cette 21e édition de la collecte de sang du maire contribuera à sauver plusieurs vies. En posant ce geste de solidarité, les 125 donneurs, dont 12 ont choisi ce jour pour faire leur premier don, permettront à plus de 500 patients de recevoir des produits sanguins. 

 « Je tiens à remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont participé à cette collecte, tant les donneurs que les bénévoles, et qui ont ainsi contribué à son succès. Nous pouvons être fiers de compter sur des citoyens aussi généreux et impliqués. », souligne le maire Normand Dyotte.

De gauche à droite : Le maire Normand Dyotte, Stéphanie Duhaime, employée d’Héma-Québec, Richard Forest, superviseur de la clinique et deux bénévoles entourent madame Louise Bélanger, donneuse.

Rappelons que selon Héma-Québec, toutes les 80 secondes, une personne a besoin de sang au Québec. Chaque jour, Héma-Québec doit ainsi prélever au moins 1 000 dons de sang afin de répondre à l’ensemble des demandes des hôpitaux québécois. Les Candiacois désirant faire un don de sang sont donc invités à participer à l’une des 2 000 collectes organisées à travers le Québec chaque année.

À propos d’Héma-Québec
Héma-Québec a pour mission de répondre avec efficience aux besoins de la population québécoise en sang et autres produits biologiques d’origine humaine de qualité.

Héma-Québec, c’est plus de 1 300 employés, près de 240 000 donneurs de sang, de cellules souches, de lait maternel et de tissus humains, en plus de milliers de bénévoles sur des sites de collecte de sang. Héma-Québec livre annuellement près de 750 000 produits biologiques d’origine humaine aux hôpitaux du Québec pour subvenir aux besoins des malades.

 

Publiée le 22 juillet 2020

Parc Haendel

33, rue de Fribourg