Créer un milieu de vie convivial s'articulant autour d’un pôle mixte de hautes densités et axé sur des principes favorisant les transports actifs et collectifs, voici en quoi consiste le projet du Transit-Oriented Development (TOD de la gare).

Un projet démonstrateur pour la Communauté métropolitaine de Montréal

Le TOD de la gare constitue l’un des quelques projets novateurs de démonstration retenus par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour mettre en application les principes de développement durable au cœur du Plan métropolitain d’aménagement et développement (PMAD) de la CMM.

TOD de la gare de Candiac

Situé à proximité de la gare de Candiac, ce quartier dont le chantier a démarré au printemps 2019, représentera des investissements projetés de plus d’un milliard de dollars sur le territoire de la Ville. Axé sur le transport actif et collectif, Le TOD de la gare de Candiac aspire à être un milieu de vie convivial, à échelle humaine, compact et cohérent qui favorisera la mobilité durable et la mixité des usages. Il s’articule autour d’un pôle mixte regroupant des secteurs résidentiels de faible à forte densité, ainsi que des commerces et des espaces de bureaux. Le TOD de la gare sera également bordé de parcours piétonniers et cyclables ainsi que d’un réseau de transport efficace. 

 

 

Pour suivre l'évolution du projet.

Pour en connaître davantage sur les divers projets TOD, veuillez consulter la section champs d’intervention/aménagement au www.cmm.qc.ca. 

  • Qu'est-ce qu'un TOD
    Le TOD est un développement immobilier de moyenne à haute densité, structuré autour d’une station de transport en commun à haute capacité, comme une gare de train, une station de métro, une station de Service Léger sur Rail (SRL) ou un arrêt de bus. Situé à distance de marche d’un point d’accès important du réseau de transport en commun, le TOD est un quartier qui conjugue notamment les déplacements actifs, la mixité sociale et le design urbain. Une telle mesure entend répondre aux valeurs exprimées par la population en matière de développement durable.
     Source : Communauté métropolitaine de Montréal

     

     

  • À propos du TOD de Candiac

    Au début des années 2000, le Réseau de transport métropolitain (RTM) a inauguré une ligne de train de banlieue avoisinante pour faciliter le transport en direction du centre-ville de Montréal. Ensuite, en 2005, le projet pilote de la gare de Candiac a vu le jour. Le RTM a finalement confirmé en 2009 la permanence de cette importante installation de transport collectif qui a été perçu comme une excellente opportunité pour la Ville de Candiac.

    En décembre 2011, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a adopté son Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) qui exige une utilisation rationnelle de l’espace aux fins de développement ainsi qu’une densification des futurs projets résidentiels. Le PMAD a notamment identifié une aire TOD pour la gare Candiac pour laquelle une planification détaillée selon les principes TOD était exigée. Dans le cadre de la mise en œuvre du PMAD, la Ville de Candiac a été retenue par la CMM pour réaliser un projet novateur de démonstration pour l’aire TOD Candiac et recevoir un appui financier de la Communauté et du Secrétariat à la région métropolitaine.

    En 2019, la Ville de Candiac et la CMM ont dévoilé officiellement le TOD de la gare, un projet d’envergure qui vise la création d’un milieu de vie favorisant la mobilité durable et la mixité d’usages. Le projet du TOD de la gare, qui est axé sur les meilleures pratiques de développement, d'urbanisation et de mobilité durables, comprendra notamment un regroupement de commerces, de services, de places publiques, d’équipements de loisir ainsi qu’un réseau cyclable et piétonnier qui feront du secteur de la gare un véritable pôle urbain structurant.

    Le projet du TOD s’inscrit dans la vision distinctive de la Ville de Candiac de construire, de grandir et de se développer intelligemment.

     

  • Le plan concept d'aménagement du projet

    Voici le plan concept d'aménagement du projet TOD de la gare en date du 10 mars 2021 : 

  • Faits saillants du TOD de la gare

    Un réseau de transport collectif et actif

    • La gare de train sera au cœur de ce nouveau pôle urbain permettant de rejoindre le centre-ville de Montréal en près de 40 minutes, par un moyen de transport confortable qui est non impacté par la circulation automobile.
    • La planification d’une desserte express, efficace et régulière vers et en provenance du REM est également en planification avec Exo.
    • Le TOD de la gare déploiera des réseaux favorisant le transport actif dont l’aménagement de parcours piétonniers et cyclables, une réduction des aires de stationnement de surface et l’amélioration du réseau de transport collectif et actif.
    • Étant situé stratégiquement autour de la gare de Candiac et au croisement des autoroutes 15, 30 et 930, le projet TOD de Candiac sera facile d’accès par train, autobus, vers et en provenance du REM et via le réseau routier.

    Un pôle urbain mixte de hautes densités

    •  Le TOD de la gare totalisera une superficie de 54 hectares.
    •  Ce milieu de vie convivial, compact et cohérent comprendra notamment :

                           o un pôle résidentiel de plus de 3 000 unités;

                           o un regroupement de commerces, de services de proximité et de bureaux d’affaires;

                           o une place centrale de 10 000 m2,

                           o des parcs de quartier et un parc linéaire qui représenteront plus de 150 000 m2.

    • Le projet vise une densité de 90 logements/hectare.

    Des pratiques d'aménagement durables

    • En 2016, la Ville de Candiac était fière d’innover en étant la première municipalité au Québec à adopter un Guide d’aménagement pour des quartiers viables. Grâce à cet outil illustré de 215 pages, la Ville peut ainsi garantir que les projets sur son territoire, dont celui du TOD de la gare, sont établis selon les meilleures pratiques d’aménagement durables tout en offrant un milieu de vie de qualité.
  • Un quartier modèle de développement durable

    Le TOD de la gare Candiac mettra en application le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) de la CMM et les principes de développement durable suivants :

    • Volet environnemental : biorétention et réutilisation des eaux de pluie, éclairage intelligent de rues, mise en avant du transport actif avec un réseau piétonnier et cyclable de qualité, rationalisation des espaces privés et publics, transport collectif avec un train de banlieue, des autobus et une navette.
    •  Volet des infrastructures vertes : toits blancs ou verts exigés pour tous les bâtiments, stationnements intérieurs avec bornes électriques dans les secteurs résidentiels, utilisation d’énergies renouvelables.
    •  Volet social : des infrastructures misant sur l’accessibilité universelle, des aménagements conçus pour des usages collectifs et récréatifs, des services de restauration et de divertissement ainsi que de l’animation autour de la place centrale.
    •  Volet économique : un secteur d’emplois intéressant via l’intégration de commerces et de services à même le projet et ainsi qu’aux autres projets existants à proximité.

     L’application de ces principes fera du TOD de la gare un quartier modèle de développement durable.

     

  • TOD de la gare et sa démarche citoyenne

    Le projet TOD de la gare fait l'objet de diverses démarches de participation citoyenne depuis 2014. Pour en connaître les détails, visitez la section Grands projets de la plateforme Agora

  • État d'avancement des travaux en 2021

    Le coup d’envoi des travaux de construction du TOD de la gare a été officiellement lancé au printemps 2019. Le développement du secteur a débuté par la construction d’environ 1 100 unités réparties en maisons de ville de 2 et 3 étages ainsi qu’en habitations multifamiliales de 4 à 8 étages.

    Urbanisation du boulevard Jean-Leman

    La réalisation de la première phase de l’urbanisation du boulevard Jean-Leman a progressé grandement durant les derniers mois avec l’enfouissement des réseaux existants en bordure de chaussée. Le réaménagement complet de ce boulevard est prévu dans un horizon de 5 ans. Il permettra de bonifier les réseaux de transport actif qui relieront le secteur de la gare au reste de la ville tout en améliorant significativement la sécurité des cyclistes et des piétons qui empruntent cette artère municipale.
    De plus, l’aménagement du carrefour giratoire au niveau de la rue des Chênes a été complètement réalisé. Sa construction a permis d’accroître grandement la fluidité de la circulation au vu du développement des projets du TOD de la gare de Candiac. D’ici 2022, le carrefour sera bonifié à travers un aménagement paysager et notamment par la réalisation d’un arrangement signature pour le quartier.

    Réalisation du parc linéaire
    La rue de la Sorbonne a été définitivement déconstruite afin de permettre la réalisation d’un parc linéaire (phase 1) large de 20 mètres par près de 700 mètres de long. Conçu pour la mobilité active, il reliera les différents pôles de développement du quartier d’est en ouest et sera doté, à terme, d’une piste multifonctionnelle pour piétons et cyclistes et d’équipements récréatifs. Il comportera également un talus végétalisé permettant de créer une barrière physique d’intimité entre le parc et les résidences. Afin d’accentuer la résilience de ce nouvel environnement, le parc comptera aussi de nombreuses plantations à grand déploiement, des arbustes et des vivaces, dont plusieurs essences indigènes. Après les travaux de terrassement à compléter en 2021, l’aménagement se poursuivra avec le nivellement, le drainage, la constitution du talus, l’ensemencement et une première phase de plantation, incluant plus d’une centaine d’arbres et d’arbustes. L’achèvement du parc linéaire est prévu d’ici 2023 avec la réalisation d’un sentier ainsi que l’installation du mobilier, des modules et de l’éclairage.

    Aménagement de l’avenue des Chênes
    La voie sud de l’avenue des Chênes a été aménagée et asphaltée en 2020. Les travaux reprendront dès que les conditions le permettront afin de poursuivre l’aménagement des emprises publiques et compléter les travaux de voirie. La finalisation des travaux de l’avenue des Chênes est une priorité pour le développement du quartier puisqu’il représente l’accès principal à la gare de Candiac.

    Actualisé en mars 2021

  • Kaïa Maisons de ville

    Le projet Kaïa de Développements Kona prévoit 198 maisons de ville au cachet résolument contemporain, situées dans le TOD de la gare.

    Plus de détails sur Kaïa Maisons de ville

Galerie

Parc Haendel

33, rue de Fribourg